12 septembre 2004

Smilla et l'amour de la neige

HOEG, Peter (1995) Smilla et l'amour de la neige (traduit du danois). 465 pages.

Au début, il me rebutait un peu ce livre. Je venais de finir un policier que je n'avais pas aimé (Nécropolis) et je me disais : "Ah non, pas encore une enquête". J'ai même failli arrêter après quelques pages, mais j'ai poursuivi et je me suis laissée saisir. Vers la fin, je lisais tout le temps! Une super belle découverte!

J'aurais aimé avoir en annexe un lexique bilingue de certains mots autochtones. Je me sentais mise à part, comme si je ne comprenais pas cette partie. Mais à part ça, j'ai vraiment tout aimé. L'intrigue (même si elle est plutôt farfelue) est bien tissée. Les personnages sont tous plus sombres et mystérieux les uns que les autres. Et le sens de l'humour, très cassant parfois, qui ressort du bouquin m'a souvent fait rire. Il était caché parfois derrière des situations plus sérieuses, mais il était bien là. En plus, les quelques scènes où Smilla se rapproche physiquement du mécanicien sont tellement belles. On aurait dit 2 chats de gouttière, qui ont un peu peur l'un de l'autre, mais qui ont aussi besoin de l'autre. Très belles, ces scènes. Puis je trouve que l'auteur a aussi très bien rendu le sentiment de division qu'une personne dans la position de Smilla ressent, la crise identitaire, sa loyauté envers ses cultures, etc. Elle se sent coupable de vivre (bien) comme elle le fait au Danemark, mais elle est aussi réaliste et ne retournerait pas vivre à Thulla même si son coeur, ses meilleurs souvenirs y sont...

Ahhh, un livre plein d'émotion!
Ma Note : un 4.5/5

Pour les intéressés, il y a une adaptation cinématograhique (réalisée par Bille August - réalisateur danois).

Posté par melodie1974 à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Smilla et l'amour de la neige

Nouveau commentaire